Voyage en terre(s) d’Arménie

mercredi 27 janvier 2016 à 14h30
Voyage en terre(s) d’Arménie

Un film écrit et réalisé par Annie et Pierre Régior

A quelle découverte ce film nous convie-t-il ? Celle de l'Arménie, petite nation aux dimensions de la Belgique ? Celle de la Grande Arménie qui s'étendait de la Mer Noire à la Mer Caspienne et à la Méditerranée ? Ou celle de l'Arménie informelle qui de la Californie à la Russie, de la France au Liban rassemble les descendants des rescapés du génocide de 1915 ? L'Histoire a été cruelle envers les Arméniens et leur espace de vie s'est modelé au gré des humeurs des puissances voisines. Mais le peuple Arménien a toujours fait la preuve de son incroyable vitalité.

Trois étapes ponctuent le voyage dans lequel nous entraînent Annie et Pierre Régior : les traces de la présence Arménienne dans l'est de la Turquie, l'Arménie actuelle et son extraordinaire patrimoine religieux, le Karabagh, province Arménienne ayant acquis son indépendance au terme d'une guerre qui l'a opposé à l'Azerbaïdjan.

Ce document évoque le passé tumultueux de l'Arménie, nous fait découvrir un patrimoine architectural hérité de 17 siècles de christianisme mais il donne aussi la part belle à la vie des Arméniens d'aujourd'hui qui préservent fièrement une culture au carrefour de l'Orient et de l'Occident. Chaleur et douceur de l'accueil marquent chaque étape de ce voyage en terre(s) d'Arménie.

Les auteurs : Annie et Pierre Régior contractent le virus du voyage lors d'une première découverte du Mexique. Ils y retournent à douze reprises. Pour eux, le voyage est comme une plongée dans les profondeurs de la vie des gens et de leur environnement. Leur quête les conduit en Islande et en Alaska, en Antarctique et en Patagonie, en Mongolie, en Afrique du Sud, en Turquie, en Iran... L'Arménie est leur ultime découverte. Ils en ramènent un film dense entre héritage d'un passé douloureux et énergique qui a transformé un peuple persécuté en une nation d'une grande vitalité.



HAUT